NOTRE JEUNESSE

Since 1988

En savoir plus

NOTRE JEUNESSE

Since 1988

Élitis, une maison visionnaire

La créativité est au cœur de l'histoire d’Élitis, qui a toujours su se projeter dans le futur pour imaginer ses succès à venir. L’entreprise encore jeune, ne s'appuie pas sur des archives pour bâtir ses collections. Cette contrainte est devenue une force. Sans poids du passé, Élitis est libre de choisir librement ses motifs, ses techniques, ses matériaux…
Lorsque l’aventure a débuté, l’univers de la décoration était très classique. Élitis est arrivé avec une idée inverse : partager son inclinaison pour la mode et le design et l’inscrire dans l’air du temps avec des équipes issues de l’illustration et de la mode. Celles-ci ont ainsi exploré les voilages, le gaufrage… et ont appris au fil des ans à maîtriser les matériaux, notamment le lin, monacal, froissé, coloré, dorée, argenté ou enduit,  et expérimenté cette fibre vivante depuis leurs origines. Pour exprimer toute la richesse de la matière, Élitis repousse sans cesse ses possibilités techniques : tressage cuir, vinyle gravé, lin rebrodé ou ajouré, tissu végétal, bambou tressé avec du fil métallique... Les équipes peuvent aussi faire déraper des process de fabrication automobiles ou détourner la coque de coco, la nacre, les rubans de mode, les sequins ou la broderie Cornely au lacet sur faux cuir. Leur penchant pour l’innovation se traduit dans ces multiples expérimentations. La dernière d’entre elles, le papier dévoré Washi.

Des sources d’inspiration infinies

Le bureau de style crée ses carnets avec ses propres intuitions et ses influences et trouve l’inspiration en s'ouvrant à tous les domaines de la création, jetant des ponts avec la mode, l’art, l’artisanat, l'industrie. Il remet aussi au goût du jour des techniques anciennes ou exotiques habilement détournées. Les créatifs du bureau de style voyagent beaucoup et collectionnent les photos de voyage et de mode. Ces chemins de traverse leur ouvrent l’esprit. Au cœur du bureau trône une table « retour de voyage » où s’accumulent les souvenirs du Laos, de Corée, du Japon, et autour desquels ils extrapolent une technique, un motif comme un carnet de route… D’Inde, ils ont récemment rapporté des saris anciens, des Philippines des filets qui protègent les bouquets, un sac en perle, un voile d’abaca… L’occasion de collaborer avec des professionnels qui n'ont jamais travaillé dans la décoration. Pour toutes ces raisons, Élitis n'a pas d'usine et préfère multiplier les sources, les solutions, et permettre à son bureau de style de travailler en totale autonomie, sans contrainte. En contrepartie, l’entreprise aide  des fabricants à travers le monde à mettre au point des outils novateurs et collections s’appuient sur ce mix original entre artisanat et industrie. «Laisser reposer» une idée, un matériau, une technique, une collection fait partie de l'ADN maison. Certaines créations sortent rapidement quand d'autres murissent plusieurs années…

L’anticonformisme comme mantra

Le mode d'organisation extrêmement fluide, en plateau et le fonctionnement collégial horizontal irriguent tous les services de l'entreprise du bureau de style à l'entrepôt. Ce fonctionnement  permet aux individualités de s'exprimer et permet de ne pas tomber dans le piège du conformisme. Le ping-pong est permanent entre fabrication et création. Par la technique, Élitis arrive à faire s’exprimer un papier peint de façon poétique. L’impertinence revendiquée, c’est par exemple un papier peint effet peaux de bête collé sur les murs. C’est aussi associer un tissu en vinyle glacé à une broderie en lin, imaginer un revêtement en billes de verre. L’anticonformisme, c'est aussi pouvoir capter les clients par le nom évocateur des couleurs, raconter une histoire pour parler autant à l'esprit qu’à l’œil. Cet esprit séduit beaucoup en France comme à l’étranger où 80 % du Chiffre d'Affaire est réalisé. Après Paris et Milan, Élitis vient d'ouvrir ses premiers showrooms à New York et à Berlin. Élitis a banni la banalité et souhaite qu’à la vue de ses collections les clients ressentent le même plaisir que son équipe a eu à les imaginer.